RITOURNELLE - Tetouan 2015 

Exposition à la Saline d'Arc et Senant

Les travailleurs de la tannerie de tétouan fournissent quotidiennement des efforts physiques considérables. Au même titre que les peaux qu’ils manipulent, leurs corps subissent des transformations. La notion de travail est ramenée ici à son sens étymologique : souffrance, torture. A force de réitérer inlassablement des contorsions mécaniques, ils s’évadent en cours de travail dans une forme de transe. Leurs instruments produisent des sons rythmés qui mènent la cadence, ils s’accordent lentement et créent une harmonie.

                 

Tetouan, Maroc. 2015

Collaboration avec Paul Jules Smith